Que faire si votre enfant a des symptômes évocateurs du Covid-19 ?

Que faire si mon enfant est un cas contact ? Que se passe-t-il s'il a des symptômes évocateurs du Covid-19 ?


Quand l'élève est identifié comme un cas contact :

  • la famille doit le signaler au chef d'établissement ;

  • l'élève doit rester au domicile, éviter les contacts, consulter un médecin et suivre les recommandations de l'Assurance maladie ;

  • l'élève retourne dans l'établissement si son test, réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé, est négatif. À défaut de test, il revient après 14 jours. Ces délais peuvent être prolongés s'il vit sous le même toit que le cas confirmé.

Quand l'élève présente des symptômes évocateurs à la maison :

  • les parents doivent en informer le chef d'établissement ;

  • l'élève doit rester au domicile, éviter les contacts, consulter un médecin qui décide de l'opportunité du dépistage ;

  • l'élève retourne dans l'établissement si les parents attestent par écrit avoir consulté un médecin et qu'un test n'a pas été prescrit. À défaut, le retour se fera 7 jours après la disparition des symptômes.

Quand l'élève présente les symptômes évocateurs dans l'établissement :

  • le chef d'établissement fait immédiatement isoler l'élève en présence d'un adulte masqué et prévient la famille pour qu'elle vienne le chercher ;

  • l'enfant doit rester au domicile, éviter les contacts et consulter un médecin qui décide de l'opportunité du dépistage ;

  • l'élève retourne dans l'établissement si les parents attestent par écrit avoir consulté un médecin et qu'un test n'a pas été prescrit. À défaut, le retour se fera 7 jours après la disparition des symptômes.

Quand l'élève est considéré comme un cas confirmé :

  • les parents doivent prévenir le chef d'établissement.

  • le chef d'établissement propose une solution de continuité pédagogique.

À savoir : Lorsqu'un élève est un cas confirmé, les personnels ne sont pas considérés comme cas contacts. Ils ne sont donc pas invités à s'isoler dès lors qu'ils portent un masque grand public.

De même, les autres élèves de la classe ne sont pas considérés comme cas contacts. Il faut désormais que 3 cas confirmés issus de familles différentes surviennent parmi les élèves d'une même classe pour que l'ensemble des élèves de la classe soit considérés comme contacts à risque et que la fermeture de cette classe soit envisagée.


Comment savoir si un élève a été identifié comme un cas confirmé dans l'établissement ?


Quand un élève a été identifié comme un cas confirmé, le chef d'établissement  :

  • en informe les personnels et tous les parents, et leur indique si leur enfant est ou non identifié comme contact après validation par l'Autorité régionale de santé (ARS), responsable du recensement et du suivi des personnes contact à risque ;

  • met en place des mesures d'éviction pour les enfants concernés.

À noter : Vous trouverez les réponses à toutes vos interrogations dans :

Contact

Lycée Professionnel Maritime de Paimpol

1, rue Pierre Loti
BP 4
22501 Paimpol

 

Secrétariat Formation initiale

Tél : 02 96 55 30 90
Fax : 02 96 20 58 42

mail : lpm-paimpol@developpement-durable.gouv.fr​

 

         Secrétariat Formation continue 

Tél : 02 96 55 30 82

Fax : 02 96 20 58 42

​mail : fc.Lpm-Paimpol@developpement-durable.gouv.fr

Suivez-nous !

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube
  • Tumblr Social Icon