Service Social Maritime - SSM

Dans l’intérêt de nos élèves, le Service social maritime (SSM) et la Direction des affaires maritimes entretiennent une solide collaboration depuis plusieurs années, afin d’apporter tout le soutien nécessaire à leur épanouissement et favoriser la réussite scolaire de chacun d’eux. Cela fait d'ailleurs l'objet d'une convention passée entre le Ministère de la mer et le SSM.

Le SSM assure ainsi une prestation de service par l’intervention auprès des élèves et des étudiants du lycée, et des adultes (sur le volet formation).


Madame Julia DESTER, travailleur social référente dans notre établissement,

coordonne les interventions

sociales et permet de sécuriser le parcours de formation de nos futurs marins. Elle apporte conseil et orientation vers les partenaires pour une intervention ponctuelle ou vers un accompagnement sur du plus long terme. Avec l’accord du futur marin et/ou de son représentant légal au besoin, Elle peut se mettre également en lien avec les équipes enseignantes et éducatives, les partenaires maritimes ou tous autres acteurs du territoire afin d’étudier les différentes possibilités d’aide.


En liaison avec différentes instances du lycée maritime maritime et le directeur interrégional de la mer, cette prestation concerne :

  • Les activités d’accueil et d’information de rentrée scolaire pour faciliter l’accès aux droit, l’équilibre budgétaire, social, familial et sanitaire notamment afin de lutter contre le décrochage scolaire. Une information collective particulière est consacrée à l’accès aux droits sociaux au cours de la scolarité et à la présentation de l’action sociale des institutions.

  • En fin de formation, pour l'entrée dans la vie active des élèves, une information collective est consacrée à l’accès aux droit sociaux et à la prévention des risques (conduites à risque, affiliation ENIM, risques financiers, etc.)

  • Les activités d’appui et de conseil aux familles pour faciliter la constitution des dossiers destinés à l’octroi de bourses, et dans la recherche et l’activation d’autres dispositifs de soutien ;

  • Les activités individualisées dans leur dimension sanitaire et sociale pour mener toute action susceptible de repérer, prévenir et ou de surmonter les difficultés allant jusqu’à l’exclusion sociale, notamment au moyen de permanences au sein des établissements scolaires, de rendez-vous extérieurs ou de mises en relation avec les partenaires ;

  • Les actions plus globales de prévention destinées à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des futurs marins dans le contexte maritime et à favoriser leur employabilité : non seulement dans le cadre de l’accès au droit et de la connaissance du milieu professionnel mais aussi dans le cadre de la lutte contre les addictions, les conduites à risques et la prévention du suicide.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout